Enseigner les sciences dehors est tellement plus enrichissant, car cela permet de créer des activités mémorables et concrètes dont les élèves se souviendront beaucoup plus que des apprentissages réalisés en classe. Il y a tellement de possibilités, soyez curieux, observez, suivez l’intérêt de vos élèves et vous verrez à quel point il est simple de faire des apprentissages signifiants à l’extérieur.

«

»

MARIE-ANNE DE CHAMPLAIN

Enseigner les sciences dehors, c’est aussi offrir un contexte signifiant et stimulant pour les élèves. La curiosité innée des enfants fait du milieu extérieur un endroit riche et propice aux apprentissages. En plus, la nature regorge de matériel pédagogique à petits prix!

«

»

SARAH REGOUT

Parce que apprendre dehors c’est du bonheur, c’est bon pour notre corps, pour notre tête, notre coeur, notre développement. Apprendre dehors, ça nous libère du stress, de l’anxiété et ça nous permet de faire des apprentissages qui ont du sens pour nous. Apprendre dehors, ça nous change, ça change notre regard sur la nature pour mieux la respecter, ça révèle notre vraie nature et ça nous permet de libérer notre plein potentiel.

«

»

JULIE NORMAND

Après la réouverture des écoles en Estrie, suite au confinement, j'ai eu la chance de retourner dans ma classe de stage (6e année) pour une superbe journée en classe-nature! Au menu, français, mathématique, art et sciences. 💚  Mon enseignant-associé a utilisé des éléments de la nature, comme des bâtons de bois et des brindilles, avec lesquels il a pu aisément introduire le concept d'interrupteur et de circuits ouverts/fermés. Par la suite, les élèves ont créé leurs propres circuits électriques avec les éléments naturels de leur choix. Une façon électrisante d'introduire les schémas de circuits électriques! 

«

»

EMMA BELVAL

Les sciences à l’extérieur permettent de manipuler, de tester, d’explorer directement sur le terrain. Les cinq sens sont pleinement exploités et on est directement en contact avec la faune et la flore peu importe où l’on va. Vivre ses expériences dehors engendre souvent des événements marquants pour les élèves qui resteront gravés dans leur mémoire! Quoi rêver de mieux!

«

»

AMANDINE CAUDRON

Quel bonheur d'entendre toutes ces exclamations d'émerveillement devant les beautés et mystères de la vie et quelle stimulation de chercher à comprendre comment fonctionne le monde !

Au préscolaire, l'émerveillement, la curiosité et l'étonnement sont les moteurs de toute une démarche de recherche, de compréhension et d'interprétation et apprendre AVEC mes élèves m'enthousiasme encore et toujours tellement !!

"C'est la VIE qui nous apprend et non l'école", disait Sénèque. J'ajoute à ma compréhension de cette phrase que nous n'avons donc pas qu'à permettre à la vie d'entrer dans la classe pour y arriver, mais nous avons surtout à aller à sa rencontre pour offrir du sens et de la pertinence aux divers apprentissages que nous faisons et pour y parvenir au mieux, c'est DEHORS que ça se passe !!!

«

»

CAROLINE RICARD, ENSEIGNANTE À L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, M.Éd.

Faire de la science dehors, c'est plus que réaliser des expériences; c'est s'interroger sur le monde fascinant qui nous entoure en essayant de mieux le comprendre. Face aux défis que l'avenir nous réserve, le développement scientifique des jeunes est un outil pédagogique puissant. Il n'y a pas de doute que cela les préparera non seulement à être des adultes critiques et curieux, mais aussi, des citoyens sensibles et engagés.

«

»

NICOLAS ST-MARTIN, CONCEPTEUR PÉDAGOGIQUE ET INITIATEUR DU LAB DE L'EST

Comme sortie de fin d'année post-covid, mes élèves ont choisi de partir en «expédition» toute la journée dans le boisé du Centre de la Biodiversité (juste à l'arrière de l'école - accessible à pied). On a réfléchi ensemble à ce qui nous allumait pour cette journée. Au menu : lecture partagée de «C'est mon arbre», récréations actives (cachette dans les herbes hautes et constructions avec les branches), exploration des types d'arbres et de feuilles en sciences et landart au retour à l'école. On a beaucoup appris et on s'est beaucoup amusés. La motivation des élèves est clairement au rendez-vous pour de telles journées et on découvre toujours plus que ce qu'on avait prévu... comme une chasse aux grenouilles!

«

»

VALÉRIE VINCENT-BARIL

© 2020 Des sciences dehors. Créé avec Wix.com

Contribuez

Vous avez des idées d'activités et souhaitez les partager? Vous avez une idée, mais ne savez pas comment la développer?

L'équipe Des sciences dehors est à la recherche d'idées d'activités afin de les adapter et les arrimer aux programmes d'enseignement des sciences et technologie.