PERSONNES COLLABORATRICES

Marie-Claude Beaudry

Développement de contenus

Marie-Claude Beaudry est étudiante-chercheuse en didactique des sciences à l'Université de Sherbrooke​​. Elle passe ses temps libres à apprendre, à jouer dehors ou à jouer dehors en apprenant! La nature est pour elle une richesse à découvrir. Pourquoi ne pas inciter nos élèves à en faire tout autant?

Kassandra L'Heureux

Kassandra L'Heureux est étudiante à la maitrise en sciences de l’éducation à l’Université de Sherbrooke. Elle s'’intéresse à l’enseignement et l’apprentissage des sciences à l’extérieur, car elle croit profondément qu’un contact réel avec la nature permet aux élèves d’apprendre dans un contexte significatif et que ces apprentissages sauront franchir les barrières du temps. Particulièrement à notre époque où les questions environnementales et scientifiques sont d’une grande importance, même essentielles, elle pense qu'il est nécessaire que les élèves soient en contact avec l’extérieur.

Développement de contenus

Nicolas St-Onge

Développement de contenus

Enseignant de science et technologie au secondaire et instructeur de voile, Nicolas est un amateur de randonnée, de cueillette en forêt et de sport nautique. Il souhaite arrimer l’apprentissage des sciences et technologie à l’éducation à l’extérieur dans sa pratique. Il est particulièrement emballé à l’idée de participer aux développements d’initiatives éducatives en plein air.

Anaïs Monarque

Développement de contenus et design du site web

Anaïs Monarque est enseignante au primaire au Centre de services scolaire des Grandes-Seigneuries et étudiante à la maitrise en enseignement primaire à l'Université de Sherbrooke. Elle a un intérêt pour l'éducation à un avenir viable et croit que les sciences devraient franchir les murs de la classe pour un apprentissage concret et intéressant. Le contact de la nature est si bénéfique pour les enfants, pourquoi s'en passer?

Jean-Philippe Ayotte-Beaudet

Idée originale et direction des contenus

Jean-Philippe Ayotte-Beaudet est professeur à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et codirecteur du Centre de recherche sur l’enseignement et l’apprentissage des sciences (CREAS). Il s'intéresse principalement à l'enseignement et l'apprentissage des sciences dehors, à la contextualisation des apprentissages, au transfert des apprentissages, à la didactique des sciences et des technologies et à l'école alternative. Ses travaux portent essentiellement sur les approches pédagogiques qui permettent de favoriser l'utilisation des apprentissages scientifiques scolaires dans des contextes non scolaires, c'est-à-dire dans la vie de tous les jours.